Les artistes

ALINA SOKULSKA & FEDOR NEDOTKO

CLÀUDIA FONTE & MARIA MALLAN

Alina SOKULSKA (UCR)

Alina a commencé sa carrière comme artiste de danse solo depuis son plus jeune âge, acquérant de l’expérience et des connaissances dans de nombreux styles et cultures de danse. La danse jazz est devenue sa passion principale et pour le moment, elle fait partie de ces danseurs de la communauté du swing qui développent leur propre langage de danse avec des intertraits de swing, blues, bebop, jazz britannique, afro et latin. Comme Fedor, Alina conçoit le jazz comme une forme d’art enracinée en Afrique. A travers ses recherches théoriques sur l’histoire de la danse jazz, elle élargit les limites de ce qu’on appelle la « danse swing » à la danse afro-américaine, tant dans la pratique que dans l’art et l’approche pédagogique.

Dans son art, elle essaie de suivre la citation de Hope Boykin, danseuse:
Tout devrait être fait avec but, passion et style. Tout.

Fedor NEDOTKO (RUS)

Fedor Nedotko a été l’un des premiers danseurs professionnels d’Europe de l’Est à promouvoir la danse jazz, le swing, la danse africaine et la salsa au début des années 2000. Basé à Saint-Pétersbourg, Fedor reste l’un des instructeurs les plus influents de Russie et de ses pays voisins. Il est l’un des fondateurs du club de danse Casa Latina, où il a formé plusieurs générations de danseurs de swing et de salsa, en appliquant son approche fondamentale de la nature africaine de ces grands styles de danse sociale américaine.

«Pour moi, le jazz n’est pas une musique abstraite, c’est avant tout une ambiance de danse, un état d’excitation émotionnelle. Je ne suis aucun style de swingdance particulier, ils créent tous un monde unique. Je considère la musicalité, le confort, la liberté et le partenariat sont les éléments les plus importants de la danse. « 

Alina & Fedor

Fedor et Alina travaillent ensemble depuis environ 8 ans, enseignant des danses afro-américaines aux niveaux local et international, ainsi que des recherches sur son histoire et son anthropologie. En raison de leur passion pour les cultures et la danse, ils ont créé un festival de danse afro-américaine, Evolution Solo Weekend, qu’ils organisent depuis 6 ans déjà au home studio, Casa Latina à Saint-Pétersbourg.

Clàudia Fonte (BCN)

Danseuse de swing (Lindy Hop & Authentic Jazz), Clàudia Fonte explore et embrasse toutes sortes de manières ludiques dans sa danse. Sa source principale est la musique Swing. Se basant sur les rythmes et mouvements classiques, elle se met au défi de les maintenir en vie à travers sa propre perspective et interprétation.

Même si la danse swing a une grande tradition historique, elle croit en son évolution et son expansion; En respectant mais en transformant les racines, elle essaie différentes manières et styles de communication, comme dans la danse du partenaire. Authentic Jazz lui permet d’atteindre et d’explorer les défis proposés par la musique Swing. La promotion de la danse solo dans le contexte de la danse sociale est également essentielle à sa démarche. Dancefloor est l’endroit où tout commence et où la magie opère.

Maria Mallan (MALLORCA)

Elle est l’un des leaders de la Sa Cotxeria, école à Majorque. Son style de danse est unique et quand vous la voyez danser tout de suite, vous voulez apprendre ce groove crémeux qui la caractérise. Elle a étudié les arts dramatiques et spectacle musical, où elle a suivi une formation dans presque toutes les disciplines artistiques: chant, danse, mime, acrobatie et interprétation. Elle a étudié la danse contemporaine au conseil de la danse de Murcie et à la Carmen Senra School de Madrid et a travaillé avec plusieurs compagnies de danse contemporaine (Isabel Lavella, Marga Llobera).